FERNANDA

Je suis une heureuse MAMAN de 4 enfants , 
Ma famille comprend mon dévouement pour cette association que j’ai créé avec mon binôme Jeannette.
Une belle aventure que j'espère est très loin de se terminer.

 

 

 

 

 

 LAURA

 J'ai envie de partager ce voyage avec ma mère, Car je pense qu'une belle aventure humaine faite de rencontres et de leçons de vie , nous attend. J'ai toujours eu envie de participer à une action humanitaire depuis que je suis rentrée a La faculté de médecine il y a qques années .Je suis moi même Kinésithérapeute et je vois à travers cette opportunité le moyen de contribuer À apporter Ma petite goutte d'eau dans l'océan.

 

 MARIE ANNE

Cette année je le ferai avec ma fille laura ce qui me tenait vraiment à coeur car nous avions toutes les 2 depuis quelques années envie de participer à une action humanitaire et de vivre ces moments inoubliable ensemble ,de voir le sourire des enfants ,de leur apporter un peu de bonheur

 

 

 

NATHALIE

L’accès à la scolarité des enfants (et plus particulièrement des filles) a toujours été un sujet important pour moi. A ce titre, je soutiens depuis longtemps l’Unicef. Cela fait plusieurs années que je souhaite m’investir dans un projet humanitaire en donnant directement de mon temps et de ma personne, mais une vie de famille et professionnelle bien remplie ne m’a pas laissé l’occasion de partir jusqu’à présent. Ayant toujours été animée par le désir d’être utile aux autres, je participais donc à des projets associatifs locaux, et ai été bénévole Croix Rouge en intervention médicale. 
Quand, en aménageant sur Donges, la FLCE m’a informée de son action humanitaire au Sénégal, et notamment, de son soutien aux écoles locales, j’ai tout de suite été intéressée. C’est une occasion formidable pour moi de participer à ce projet, de me rendre utile, et de pouvoir à notre tour partager et donner un peu de ce que la vie nous offre si généreusement dans notre continent. 
Voyageant régulièrement, j’ai l’habitude de rencontrer des personnes ayant des tempéraments et des cultures très variés. J’espère que mon sens de l’adaptation me permettra de m’enrichir de nouveaux contacts humains, tout en découvrant la culture africaine. 
Et puis, le fait de partir avec une bande de filles aux mêmes motivations et aussi dynamique, ça, c’est un vrai plus ! 

 

LAURENCE

une belle rencontre en septembre qui m'a donné envie de m'investir dans le projet. J'y crois , j'adhère , je me lance...C'est aussi simple que cela !!!

 

MARIE-JO

 mon voyage humanitaire de Mai 2017 fut très riche en émotions, ceci grâce a la population qui est très accueillante.
Les enfants et adultes que j'ai rencontre avaient peu de moyens pour accomplir leur vie courante mais m'ont donné énormément en retour par leur sourire et des gestes amicaux.

Cette expérience et ce partage m'a apporté sérénité, c'est une leçon de vie avec une grande remise en question afin de minimiser nos petits tracas. 

Prête a repartir en Avril 2018 afin de continuer le travail accompli et partager de bons instants avec des femmes et hommes qui sont des géants grâce a leur bonté.

 

 

CAMILLE

Travaillant  dans le social depuis 13 ans je me suis toujours dit, un jour j'irais faire une mission humanitaire. 
C'est à travers le sport et de belles rencontres que ce rêve est devenu réalité en 2017 et est reconduit en 2018.
Avant tout une aventure humaine avec un groupe de femmes hétérogène donc riche , cette action est pour moi l'occasion de partir à la rencontre, à la découverte, à l'aventure... 
S'apercevoir qu'il n'y a pas qu'une façon de vivre sur cette terre et revenir aux fondamentaux: la solidarité, l'entraide, le respect, la joie de vivre et faire avec ce que l'on a ...
Un apprentissage de la vie , une leçon d'humilité.

 

MYRIAM

En  2016, Fernanda me parle du projet '"Sénégal". Je me suis dit c est le moment de foncer car depuis très longtemps j' avais envie de vivre une aventure humaine. Bouche à oreille pour la récolte et les sacs sont bien remplis pour le départ en mai 2017.J ai découvert une population très accueillante et quel bonheur de voir tous ces enfants très souriants ainsi que leur joie de vivre. Ce fut des moments très forts, puis un partage avec une équipe passionnée. Donc l aventure se poursuit en avril 2018 mais cette année nous enverrons un conteneur 15 jours avant notre départ. 
 

 

GHISLAINE

Trop contente de partir et d’aider une œuvre humanitaire
Quitter son confort de vie pour une grande cause et voir le bonheur dans les yeux des enfants et surement un moment de vie inoubliable
Un voyage au Sénégal pour une découverte mémorable des gens, des lieux et des coutumes locales…
Vivement le mois d’avril

 

 ADELINE

 
J'ai découvert le Sénégal en 2017, avec le FLCE. Quel choc !
La beauté est omniprésente. Les paysages, la population.... Pour être honnête, "j'ai pris une claque". 
Les Sénégalais sont accueillants, bienveillants. Ils vous acceptent dans leur vie, dans leur coeur, comme si vous étiez un membre de la famille, et sans condition.
Maman de 3 enfants, je voulais participer à une action humanitaire afin de me rendre utile autrement. Laisser ma "charge mentale" à la maison et me consacrer à des personnes dans le besoin a été pour moi une étape importante dans ma vie. 
Et j'ai rencontré des super nanas, dévouées, malgré leur vie quotidienne intense.
C'est pour tout cela que j'ai hâte de repartir en avril 2018. L'Association prend de l'ampleur, les résultats sont réels et utiles. 
Comme dit souvent Jeannette, notre Présidente : "Bravo les Girls !!!!"
Aider c'est mon leitmotiv..... Merci à l'association de m'avoir permis de réaliser un rêve...

DELPHINE

Après une première expérience dans l'humanitaire à Madagascar avec des adultes, j'ai toujours eu l'envie de répartir. Mais cette fois ci, si c'était possible, en étant en contact un peu plus avec des enfants. Car je trouve que le contact avec eux est le plus vrai, sincère...
Et dans ces pays là, les gens sont tellement accueillants, souriants... alors qu'ils ont bien moins de choses que nous.
Pour moi, ce sont de très belles expériences qui nous permettent de nous rappeler que les petits bonheurs de la vie sont fait de choses simples.